Faux marbrés

Faux marbrés

Pendant la période révolutionnaire, les relieurs s'adaptent à la pénurie des matières premières grâce entre autre à la demi reliure (moitié cuir, moitié papier). Le déclin de la marbrure traditionnelle va de pair avec celui de la belle reliure et les solutions économiques trouvées par les relieurs favorisent tout d’abord l'emploi des papiers à la colle (voir rubrique "papiers à la colle"). Vers 1820, F.M Montgolfier descendant de la célèbre famille de fabricants de papier à Annonay en Ardèche depuis la fin du 14ème siècle, invente une nouvelle technique décorative. Le principe de fabrication consiste à projeter directement la couleur sur une feuille à l'aide d'une brosse de chiendent, puis de faire sécher la feuille à plat. Cette technique simple sera reprise et modifiée pour créer de nombreux motifs comme le "coulé romantique" ( séchage incliné de la feuille permettant à la couleur de couler), le "coulé st Anne" ( séchage incliné dans deux directions permettant des coulures croisées de la couleur), le "tourniquet" ( un mouvement de rotation est imprimé à la feuille pendant le séchage), le "raciné" dont les veines imitent la racine des arbres.
Ces papiers élégants étaient très utilisés pour la reliure des livres et des registres. Le motif Annonay orne encore aujourd'hui les cartons à dessins...

fabrication

Suivez les différentes étapes de fabrication des papiers à travers les différentes images ci-dessous

  • IMGP0200.jpg

    Pigments en poudre déstinés à être liés avec du fiel de boeuf, puis dilués à l'eau.

  • IMGP0227.jpg

    Les pigments broyés sont mis en pâte et dilués.

  • photo_bac.jpg

    Le bac en inox contient la solution de gomme sur laquelle on vient déposer la couleur.

  • IMGP0340.jpg

    Le motif "feuille de chêne" est finalisé et s'étend sur toute la superficie du bac, prêt à être imprimé par transfert sur une feuille de même format.

  • IMGP0312.jpg

    Détail du motif "feuille de chêne" dessiné sur le bain, "en flottaison".

  • IMGP0343.jpg

    Pose de la feuille sur le bain en vue de l'impression du motif.

  • IMGP0317.jpg

    Les couleurs sont tirées avec un peigne.

  • IMGP0360.jpg

    Les couleurs sont tirées avec une pointe.

  • ATELIERIMGP0327.jpg

    Le motif "feuille de chêne" en cours d'élaboration

  • IMGP0150.jpg

    Balais de chiendent utilisés pour projeter la couleur sur le bain.Série de peignes de divers écartements utilisés pour tirer la couleur et réaliser les motifs peignés.

  • IMGP0137.jpg

    Série de peignes de divers écartements utilisés pour tirer la couleur et réaliser les motifs peignés.Les couleurs sont disposées précisément sur le bain avant d'être organisées en fonction du motif recherché.

  • IMGP0310.jpg

    Les couleurs sont disposées précisément sur le bain avant d'être organisées en fonction du motif recherché.

  • IMGP0348.jpg

    Détail du motif "feuille de chêne" dessiné sur le bain, "en flottaison".